Édito : Un emballage plus responsable, enjeu crucial pour la société et les marques

Avr,2022 | Édito RESPONSABLES ! by Adetem

L’emballage d’un produit a, de tout temps, été un enjeu de taille pour la vente d’un produit, et c’est en ce sens que sous le terme de packaging il fait partie du mix marketing. Il permet de stocker, transporter, conserver, communiquer, de rendre votre produit visible pour le consommateur. Autant de fonctions essentielles, mais depuis peu l’emballage doit aussi répondre à de nouvelles exigences environnementales. C’est un enjeu stratégique pour les entreprises qui doivent trouver la solution d’emballage la plus adaptée, au vu du produit conditionné, mais aussi celle qui sera la plus durable. D’une part, c’est un aspect auquel les consommateurs sont de plus en plus sensibles, mais c’est surtout une nécessité écologique qui fait l’objet d’un cadre réglementaire de plus en plus strict (Loi AGEC, REP).

Les Nations Unies se sont d’ailleurs réunies, le 28 février dernier, à Nairobi dans l’objectif de trouver un accord pour réduire la pollution plastique. Bien plus que le recyclage des emballages plastique, qui est pourtant un enjeu de taille, les Nations Unies prônent pour la réduction à la source de la pollution plastique et le réemploi. C’est donc une transformation en profondeur du marché qui va s’opérer dans les mois et années à venir. Le nouveau rapport du GIEC nous incite également à davantage de sobriété, au-delà de l’emballage, c’est donc toute la société et l’industrie qui vont vivre une nouvelle révolution. Après la révolution industrielle, digitale, voici la révolution environnementale. Nous allons devoir réinventer nos modes de vie, de consommation et modèles économiques.

Fabriquer des produits localement, en agriculture bio, plus responsables sur le plan sociétal, valoriser les produits de seconde main, sont autant de démarches vertueuses qui doivent être pensées jusqu’au bout. En effet, tous ces produits plus responsables doivent être vendus dans un conditionnement qui porte les mêmes valeurs. Un des pièges communs qu’il s’agit d’éviter pour ne pas tomber dans le greenwashing, est de ne considérer que la durabilité du matériau utilisé. Or de nombreux autres critères doivent être évalués pour avoir une vision globale du caractère écoresponsable de l’emballage : lieu de fabrication, poids, recyclabilité (attention aux colorants), bilan carbone, … Toute la filière de l’emballage se mobilise pour proposer de nouveaux emballages et expérimente de nouvelles solutions plus responsables, en collaboration avec les équipes marketing. Alors n’hésitez plus, c’est le moment de repenser votre produit dans sa globalité : contenu et contenant. 

 

Par Mathilde Burgeot

Chargée de marketing produits
Fidel Fillaud

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This