Interview de Philippe RONDEAU

Juin,2021 | Interview RESPONSABLES ! by Adetem

Avant même de parler de Sodebo, tu viens de lire le manifeste de RESPONSABLES ! by Adetem, quelle est ta première réaction ?

A la lecture de ce manifeste, je pense à cette sentence issue du comics SPIDERMAN : « De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités ». Le marketing n’a sans doute plus le « grand pouvoir » qu’il avait il y a encore quelques années dans les entreprises, mais il en garde suffisamment pour se responsabiliser et même faire la preuve que l’on peut inverser cette sentence. En effet une grande responsabilité est peut-être le moyen pour retrouver de grands pouvoirs ! Au-delà de l’enjeu de préservation de la planète, un marketing responsable est un marketing qui saura retrouver l’essence de son rôle, à savoir guider l’entreprise à répondre aux besoins de son écosystème, et par là même, retrouver sa place centrale au sein des organisations.

 

Tu es Directeur Développement Durable de Sodebo: en deux mots, tu peux préciser ton périmètre de responsabilité, qui a d’ailleurs récemment évolué ?

En effet, j’ai été pendant une dizaine d’années à la tête du Marketing chez Sodebo, et peu à peu j’ai commencé à intégrer les problématiques « RSE » dans le cadre de mes missions. Cette évolution m’a amené à créer en début d’année le service Développement Durable dont j’ai pris la direction. Ma grande mission est d’aider l’entreprise à accélérer sa transition, la guider sur les choix à faire, les objectifs à prioriser. Comme il est indiqué dans le manifeste, il s’agit de continuer pour l’entreprise à se développer de façon profitable mais en intégrant mieux les problématiques « durables » afin de réduire son impact sur les hommes et la planète. J’apporte un regard « marketing » sur le développement durable, c’est-à-dire un regard centré sur le consommateur et nourri des enjeux économiques de nos marchés, et j’apporte un regard « durable » aux projets de l’entreprise, c’est-à-dire un regard critique sur l’impact des décisions prises. Le mix des deux doit permettre de dessiner le chemin d’une croissance « responsable ».

 

En quoi le marketing d’une entreprise comme la tienne s’inscrit-il dans une démarche responsable ? Et surtout, quel est ton engagement personnel en faveur d’un marketing plus responsable ?

Sodebo est une entreprise familiale, implantée sur un seul site en Vendée depuis près de 50 ans. Elle a donc dans son ADN, cette préoccupation de la transmission, de la durabilité, de son rôle social et économique sur le territoire. Sodebo est aussi une entreprise à l’écoute des consommateurs, qui a su comprendre et accompagner l’évolution de leur mode de vie et elle mesure aujourd’hui à la fois la disparité des aspirations et des comportements et la multiplication d’envies contradictoires qu’il faut tenter de résoudre. Enfin Sodebo est une entreprise animée par l’innovation et qui a compris que les enjeux de développement durable sont une source immense d’innovation pour les années à venir. C’est pourquoi la création de ce service « Développement Durable » n’est pas un acte de « green-washing » mais une démarche pérenne et stratégique.

En ce qui me concerne, si je me suis engagé en faveur d’un marketing responsable, c’est sans doute en raison d’une forme de culpabilité, culpabilité en tant que marketeur qui au long de ma carrière n’a pas toujours été très vertueux dans mes pratiques et mes décisions, et culpabilité en tant que citoyen, qui laisse à mes enfants une planète et une société dont j’ai peu pris soin.

Mais au-delà de la culpabilité, mon engagement est aussi le fruit d’un enthousiasme débordant pour cette période que nous vivons. En effet nous avons la chance de vivre ce qui est sans doute un moment charnière dans l’histoire de l’humanité, ce moment où l’on peut agir sur ce que sera l’avenir. Les progrès de la connaissance nous permettent aujourd’hui de mesurer l’impact de nos modes de vie sur notre écosystème et l’impact de nos actes sur le monde de demain. Nous savons désormais ce que nos décisions vont dessiner comme monde pour demain. Quel pouvoir avons-nous entre les mains ! Et comme « de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités » …

 

Quelles sont encore vos marges de progrès ? Celles de ton entreprise, et celles de ton secteur d’activité ?

Il faut rester très humble en matière de développement durable car nos marges de progrès sont immenses. L’agro-alimentaire est un secteur d’activité essentiel à la vie mais un des secteurs économiques qui nuit le plus à l’avenir de la vie par son impact sur le changement climatique et la biodiversité. L’agro-alimentaire est confronté à un sacré challenge, celui de nourrir 10 milliards d’humains tout en réduisant son impact (préservation de l’eau, des forêts, des espèces…), mais aussi en entretenant le patrimoine culturel que représentent les différentes alimentations, et le tout dans un modèle devenu mondialisé car, au cours du dernier siècle, l’agroalimentaire a changé de dimension, passant d’une activité quasi vivrière à une industrie d’échanges au niveau mondial.

En ce qui concerne Sodebo, les défis sont importants. L’entreprise s’est développée avec l’émergence de la grande distribution puis avec la croissance du nomadisme alimentaire et la diminution du temps passé en cuisine. Les produits Sodebo répondent à un besoin d’une alimentation gourmande, pratique et accessible en prix. L’évolution de notre société ne remet pas en cause ces attentes, bien au contraire : manger reste avant tout un plaisir pour les Français, le développement des loisirs, des écrans… continue à limiter le temps et le budget à consacrer à l’alimentation. Nous devons donc continuer à apporter une réponse pertinente à ces enjeux tout en adaptant progressivement nos produits aux enjeux d’une santé durable (via la limitation des additifs et substances controversées) et d’un environnement durable (via des alternatives aux emballages plastique petrosourcés et via des modes de productions à moindre impact carbone). Tels sont les enjeux responsables que je commence à adresser : une belle feuille de route pour les dix prochaines années !

Philippe RONDEAU

Marketeur responsable et Directeur Développement Durable Sodebo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This